Motifs minéraux : lumière sur le marbre et le terrazzo Motifs minéraux : lumière sur le marbre et le terrazzo

Des motifs empruntés à l’architecture, pour un style intemporel

Des motifs empruntés à l’architecture, pour un style intemporel

Fruits de la nature, de la science et des mathématiques, et présents dans l'art et l'architecture, les motifs apparaissent dans notre vie quotidienne dans les endroits les plus inattendus. Qu'ils se présentent sous forme de pois ou de rayures, de fractales ou de spirales, de vagues ou de dunes, de symétrie ou de chaos, nous apprécions leur valeur esthétique sous toutes ses glorieuses formes. Poussés par notre curiosité, nous avons décidé de nous aventurer au cœur de deux tendances déco : le marbre et le terrazzo.

Ne restez pas de marbre

Des carrières de Carrare au David de Michel-Ange, du Taj Mahal à la Cour suprême des États-Unis, le marbre est un matériau recherché dans l'art et l'architecture depuis des siècles. Impressionnant par sa solidité et sa beauté extraordinaire, il a longtemps été un symbole de richesse et de prestige. Ces dernières années, nous avons assisté à une intensification de l'utilisation du marbre en tant que texture esthétique dans la mode et la décoration d’intérieur. Que ce soit sur les podiums, la vaisselle ou les meubles, on constate qu’il est de plus en plus couru, à la fois comme matière première et comme motif artistique. Dans le cas de nos tirages d’art, les textures marbrées sont représentées sur tous les supports, des affiches premium au linge de lit, jusqu’aux carnets de notes - ce qui nous a inspirés à creuser un peu plus profondément dans son rôle primordial dans le monde de l'art.

Le mot « marbre » vient étymologiquement mot grec « marmaros », qui signifie « pierre blanche et brillante » - le résultat de la métamorphose qui se produit lorsque le calcaire est exposé à des températures et des pressions élevées. Ce phénomène se produit à une telle échelle que des millions de tonnes de marbre sont extraites chaque année dans le monde entier.

 

Scientifiquement, le magnifique éventail de types et de couleurs de marbre est le résultat de compositions minérales très différentes, telles que le quartz et les minéraux argileux, résultant de l'époque de recristallisation à travers la planète - le marbre de Wunsiedel (extrait en Bavière, en Allemagne) a une forte teinte grisâtre ; le marbre Etowah, avec ses rayures noires et blanches, provient de l'état américain de Géorgie et sa couleur va du pâle et pêche au saumon vif ; le marbre Makrana (extrait au Rajasthan, en Inde) se caractérise par ses teintes pastel et ébène.

Le marbre blanc, lui, est obtenu à partir du calcaire le plus pur. Durant l’Antiquité, il était favorisé par les sculpteurs et les architectes pour sa douceur en tant que matériau et son éclat presque impeccable. Ces dernières années, cependant, nous avons assisté à une augmentation significative du nombre de blogs et magazines de design qui prônent des marbres plus inhabituels et de couleur plus foncée, comme le marbre noir Ashford d'Angleterre et un marbre vert foncé d'Irlande, souvent appelé Serpentinite.

Des teintes turquoises aux bleus de minuit, des roses brûlés aux gris ardoise, le travail de nos artistes célèbre le marbre pour sa diversité. Et beaucoup choisissent de jumeler la texture du motif avec des formes géométriques aux lignes dures. Un excellent exemple à cet égard se trouve dans notre catégorie papeterie, où les carnets de notes de cafelab prennent leur part du gâteau marbré lorsqu'il s'agit de designs glamour et pourtant résolument modernes.

Historiquement, l'art du marbre était réservé aux rois et aux privilégiés. Quelle chance nous avons de vivre à une époque où l'une des roches les plus uniques et les plus fascinantes de la nature est à la portée de tous.

 

Terriblement terrazzo

Les archéologues et les historiens ont retracé le terrazzo aussi loin que la Turquie néolithique et l'Egypte ancienne. Néanmoins, le motif iconique qui revient sur le devant de la scène du design contemporain a ses racines dans le sol vénitien du XVème siècle. Comment un matériau de construction, favorisé pour sa production économique et sa durabilité, est-il devenu l'un de nos motifs les plus appréciés sur verre acrylique ?

Le mot « terrazzo » signifie « terrasse » en italien. A l'insu de beaucoup, le terrazzo est considéré comme l'un des tout premiers pas vers une architecture « verte », puisqu'il était un moyen de recycler les chutes de marbre. Invention ingénieuse, elle est née de la frustration des ouvriers de la mosaïque italienne face à la déperdition conséquente de la matière précieuse, qu'ils étaient contraints de jeter.

Dans un premier temps, des copeaux et des morceaux de marbre de formes bizarres ont été sertis dans du béton, qui a ensuite été poli pour donner naissance à une myriade de couleurs. On a vite découvert que l'application d'une couche de lait de chèvre sur le sol poli permettait au marbre de briller. La popularité du terrazzo a commencé à prendre de l’ampleur en traversant l'Atlantique avec l'afflux d'immigrants italiens aux États-Unis aux XIXe et XXe siècles. Les ouvriers italiens qualifiés du terrazzo à New York sont devenus si recherchés qu'ils étaient considérés comme « l’aristocratie » des artisans.

Au début des années 1920, l'invention du broyeur mécanique a rendu le terrazzo facilement disponible pour les grands chantiers et les grandes entreprises. Avec son arrivée opportune au milieu de la période Art Déco et des époques modernistes, où régnaient la géométrie colorée et l'architecture courbe, le terrazzo est rapidement devenu célèbre. Sans surprise, il ne lui a pas fallu longtemps pour revenir à ses racines de l'autre côté de l'Atlantique. Au cours d'un siècle, les sols en terrazzo ont évolué pour contenir un éventail de matériaux, dont le quartz, le verre, le métal, le granit ou des éléments synthétiques.

Bien que le terrazzo soit toujours le plus souvent utilisé comme motif dans l'architecture, nous avons assisté ces dernières années à de forts parallèles avec la montée du marbre dans l'art et la décoration, allant du papier peint à grande échelle jusqu'aux armoires de cuisine. En cherchant des comparaisons dans notre propre catalogue, nous avons été ravis de découvrir qu'en plus de sa popularité en tant que motif sur les affiches, les coussins imprimés en terrazzo trouvent de plus en plus leur chemin vers les lits et les canapés à travers l'Europe.

 

Ajoutez une touche minérale à votre intérieur

En raison de la nature visuellement chargée des surfaces en terrazzo, nous vous recommandons de commencer petit et de tester votre goût pour le terrazzo sur des éléments plus modestes, avant de plâtrer des pièces entières ou de couler vos propres sols. Sa beauté en tant que motif réside dans l'individualité de chaque éclaboussure de couleur aux formes bizarres : aucune pièce n'est identique à la suivante. En définitive, que vous choisissiez de refaire tout votre intérieur en marbre ou vous diriger sur la pointe des pieds vers le terrazzo, une chose est certaine : faites confiance à ces motifs et vous pouvez être sûr(e) d'ajouter une touche intemporelle et incontestablement élégante à votre maison.




Découvrez d'autres motifs artistiques

Texte : Maia Frazier

Traduction : Diane Mironesco

 
×