Linda van Bruggen

Je refuse toute forme de perfection dans mon travail. Je suis une vraie imperfectionniste.

L'illustratrice Linda van Bruggen souffre d'une grave maladie : l'envie compulsive de dessiner chaque jour d'étranges personnages. Heureusement, elle n'est pas la seule, et elle puise son inspiration chez des artistes tels que Mondrian, Banksy et surtout Andy Warhol, notamment au travers de son œuvre "Say Pepsi, please". Linda prend plaisir à se laisser aller dans l'imperfection : ces lignes fébriles et ces traits de couleur qui dépassent la passionnent. Elle a étudié le design multimédia à Amsterdam et travaille encore aujourd'hui depuis les Pays-Bas.

homepage

Don't worry, be happy ! Achats sécurisés chez JUNIQE
Envoi offert dès 69 € & retours gratuits
Retours sous 100 jours
Retours gratuits
×