L’expressionnisme abstrait : quand l’art passe par le geste L’expressionnisme abstrait : quand l’art passe par le geste

Redécouvrez un courant majeur du XXème siècle qui influence aujourd’hui encore notre décoration intérieure.

Redécouvrez un courant majeur du XXème siècle qui influence aujourd’hui encore notre décoration intérieure.

Et si l’art, au-delà de l’œuvre finale, était avant tout le résultat d’une véritable performance physique ? Observez les gestes de l’artiste, suivez les mouvements du pinceau, admirez les textures qui se superposent sur la toile et entrez dans le monde de l’expressionnisme abstrait. Souvent comparé au jazz, redécouvrez ce mouvement avant-gardiste américain qui a révolutionné la notion d’art au milieu du 20ème siècle et apprenez-en davantage sur ces œuvres qui envahissent aujourd’hui encore nos intérieurs nordiques, minimalistes et boho-chics.

Des explosions de couleurs aux lignes les plus minimalistes, l’art abstrait est loin de nous laisser indifférent. Si l’art non-figuratif a explosé avec l’apparition de l’expressionnisme abstrait, il est pourtant loin d’être nouveau, et de nombreuses cultures anciennes y ont eu recours. On peut, par exemple, admirer les peintures au point aborigènes australiennes ou les dessins de sable, sans pour autant en comprendre le sens. Ou encore s’émerveiller devant les lignes de Nazca qui ne prennent vie qu’une fois qu’on les observe vues du ciel.

Pourtant, l’art non-figuratif a souvent été dénigré au cours des siècles, éclipsé par les peintures ultra réalistes de la renaissance et celles des siècles qui suivirent. C’est au début du XXème siècle que l’art abstrait a fait son grand retour grâce à l’émergence de plusieurs courants artistiques, notamment celui de l’expressionnisme abstrait dans les Etats-Unis d’après-guerre. Dans le contexte de la Guerre Froide, l’expressionnisme abstrait qui est caractérisé par une liberté totale d'expérimenter sur la toile, s’oppose au réalisme socialiste soviétique et semble être un outil de propagande de choix pour soutenir les Etats-Unis.

En effet, en se libérant des formes figuratives, l’expressionnisme abstrait représente une révolution artistique majeure. Chaque œuvre est l’expression des gestes et des sentiments de l’artiste, qui bien souvent pose sa toile au sol afin de lui permettre une plus grande liberté de mouvement.

Jackson Pollock, par exemple, est connu pour sa technique du dripping ou de l’action painting : il verse la peinture à même le pot, directement sur la toile, laissant apparaître des éclaboussures aux formes aléatoires. Ses toiles grand format sont alors intégralement recouvertes de couleurs, supprimant toute profondeur de champ, et l’image finale est alors le résultat d’une synergie entre les gestes de l’artiste et la réaction des couleurs et des différentes couches de peinture les unes avec les autres.

Cette technique est aujourd’hui encore utilisée par des artistes contemporains, tels qu’Iris Lehnhardt. Ses œuvres « Abstract Painting IX » et « Abstract Painting VIII » dont les couleurs se superposent dans un tourbillon bleu gris iront parfaitement au-dessus d’une desserte en bois des années 50, ou associées à des toiles minimalistes pour un décor à la fois moderne et chaleureux.

La technique du colorfield painting quant à elle, est caractérisée par des peintres expressionnistes abstraits tels que Mark Rothko. Si la toile grand format est elle aussi intégralement recouverte de peinture, elle abandonne les éclaboussures pour laisser place à des aplats de couleur géométriques. Ainsi, l’espace et la couleur deviennent les sujets même de l’œuvre.

Les œuvres de Leigh Viner « Untitled 2830 » et « Untitled 1830 » illustrent parfaitement cette technique. Le choix de couleur intense associé à des formes minimalistes permettent à ces œuvres de s’intégrer facilement à tous vos murs de cadres. Que vous optiez pour un style minimaliste en les accrochant en tant que pièce unique, ou plutôt maximaliste en les intégrant aux côtés d’illustrations vintage, de photographies de famille et d’aquarelles poétiques, les tons et les lignes de ces œuvres mettent en valeur vos affiches favorites.

Délaissant ainsi toute forme et symbolique, ces deux courants permettent alors à l’imagination et aux émotions du spectateur de s’exprimer en toute liberté. Que vous optiez pour les coups de pinceau poétiques d’Iris Lehnhardt, ou pour les couleurs lumineuses de Leigh Viner, vous êtes certain de laisser votre esprit s’évader au gré des lignes, des textures et des formes aléatoires qui s’offrent à vous.

Mais l’art abstrait ne s’arrête pas à l’école de New-York, l’action painting et le colorfield painting. Depuis les années 1940, de nombreux courants ont vu le jour, s’inspirant librement des peintres américains abstraits, mais aussi du surréalisme et du cubisme européen du début du XXème siècle. Découvrez aujourd’hui les dignes héritiers du mouvement artistique abstrait et en quoi ce courant est loin d’être passé de mode.

Prenez les œuvres de Tanja Schaub par exemple : ses affiches d’inspiration abstraites telles que « New Silence » et « Forever Falling » nous rappellent le fauvisme et les papiers découpés de Matisse. Ici, en plus des formes simplifiées, ce sont les couleurs qui ne correspondent plus à la réalité. Entre silhouettes bleues et fleurs monochromes sur fond bleu et rouge, l’artiste choisit de s’attarder sur les contours afin d’obtenir la forme la plus précise possible, sans pour autant donner le moindre détail sur l’intérieur de ces silhouettes. Schaub s’efface ainsi derrière les formes minimalistes et les couleurs primaires, et nous offre la liberté d’interpréter l’image au gré de notre imagination.

De la même façon, les artistes tels que Céleste Hollack et Julia Hariri, à travers leurs affiches d’art linéaire, nous incitent à faire le même travail de reconstruction. Dans son œuvre « NUDE 7 », par exemple, Hollack de par son choix de couleurs et de lignes incertaines, représente une silhouette universelle. En nous offrant simplement les contours, l’artiste laisse l’imagination du spectateur terminer le travail de composition, interprétant les couleurs utilisées et comblant les vides qu’elle a laissés. Chaque personne peut alors se retrouver à travers ces corps étendus et cela lui évoque alors des émotions à la fois puisées dans l’art, mais aussi de ses expériences personnelles.

L’art abstrait est un courant aux nombreuses ramifications : du dripping au colorfield painting en passant par certains collages et dessins au trait, chaque œuvre est créée pour vous inspirer et vous permettre de vous évader. Ces affiches ont réveillé votre imagination ? Alors découvrez notre sélection, et créez votre propre composition poétique.


En voir plus

Texte : Caroline Lacaille

Photo de couverture : Abstract Brush Strokes 6

Photo 1 : « Horizon Radar » et « Rhode »

Photo 2 : « Abstract Painting VI »

Photo 3 : « Untitled 2830 » et « Sunset Ripples »

Photo 4 : « New Silence »

Photo 5 : « NUDE 7 »

 
×