L’art, une passion qui nous ressemble et nous rassemble L’art, une passion qui nous ressemble et nous rassemble

Faites la connaissance des personnalités qui travaillent dans les coulisses de JUNIQE, et découvrez les œuvres qui les inspirent.

Faites la connaissance des personnalités qui travaillent dans les coulisses de JUNIQE, et découvrez les œuvres qui les inspirent.

JUNIQE ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans une équipe de talent. Qu’ils soient occupés à entretenir un contact chaleureux avec nos artistes, à alimenter notre feed Instagram de publications inspirantes, ou à s’assurer que nos clients sont satisfaits de leurs commandes : nos employés fournissent un travail exceptionnel. Faites connaissances avec ceux qui travaillent avec passion pour JUNIQE, et apprenez-en davantage sur leurs passe-temps et les œuvres qui les inspirent jour après jour.

Fernanda Santis, responsable des médias sociaux

Amoureuse de mode et des belles choses, Fernanda est sans hésiter la personne la plus élégante chez JUNIQE. Cette Brésilienne ultra-chic s’occupe de nos réseaux sociaux et veille à ce que chacune de nos publications inspire notre communauté en ligne. Avant de s’installer à Berlin, elle a d’abord pris un aller-simple pour New-York, où elle a pris des cours d’écriture spécialisés dans les scénarios de cinéma. Cependant, après un an dans la Grande Pomme, elle n’a pu résister à l’appel de la capitale allemande. Si aujourd’hui elle se sent chez-elle à Berlin, São Paulo aura toujours une place particulière dans son cœur : « Le soleil et la nourriture brésilienne me manque… surtout les fruits. L’açaí en particulier ! »

En ce qui concerne l’art, Fernanda adore pour tout ce qu’elle considère esthétique. Et cela ne se résume pas simplement à des accessoires de mode. « J’adore les paysages marins : l’immobilité impénétrable de l’horizon et les vagues qui ondulent… Cette œuvre surréaliste de Megan Archer me touche et m’apporte une certaine paix intérieure. Je la regarde patiemment, en espérant voir le satin s’envoler, révélant ce qui se cache derrière les nuages. »

Sumit Grewal, directeur des relations à la clientèle

De notre programme de parrainage, en passant par les e-mails que vous recevez après avoir passé votre commande, Sumit entretient et supervise les relations clients sur le long terme. Avant de rejoindre JUNIQE et après avoir obtenu son MBA, il travaillait aussi dans la gestion de la relation client à Munich. Originaire de la région de Haryana en Inde, Sumit a grandi dans un petit village avant de déménager avec sa famille à New Delhi. Une anecdote concernant son lieu de naissance : cette région est l’un des rares endroits au monde où l’on consomme le lait de bufflonne au lieu du lait de vache.

À chaque fois qu’un évènement sportif est organisé chez JUNIQE, Sumit répond présent. « J’adore le sport : surtout le foot, le volley et le sprint sur 100 mètres. Et l’équitation bien sûr ! » Les chevaux ont toujours fait partie de sa vie. Lorsqu’il était enfant, il montait à cheval tous les matins avec sa famille, et il était même cavalier professionnel. C’est pourquoi il a opté pour une affiche de treechild représentant sa passion. « Victor, mon étalon, était très sensible. Il était souvent surpris et donnait des coups de sabot aux autres chevaux. C'est pourquoi je faisais toujours attention à ses oreilles, qui étaient le reflet de ses émotions. Si ses oreilles étaient comme les oreilles de ce cheval, il fallait que je me prépare à sa réaction. »

Annemarie Clabbers, responsable des ressources humaines

En tant que responsable des ressources humaines, Annemarie s’assure que tout se déroule pour le mieux pour les employés de JUNIQE. Sa joie et son énergie sont contagieuses, et elle est connue pour être une véritable aventurière. Comme elle essaie de sortir prendre l’air autant que possible, elle s’est autoproclamée atteinte de FOMS : Frousse Obsessionnelle de Manquer de Soleil. Pendant son temps libre, elle pratique de nombreuses activités sportives : du tennis à la natation, en passant par le yoga et le surf.

À chaque fois qu’ Annemarie voyage, elle choisit un lieu de vacances qui répond à ses trois exigences : le soleil, la mer et le sable chaud. « Je peux m’amuser des heures à la plage, en ne faisant que regarder les vagues. Ou encore mieux : en observant les surfeurs. Cette photo d’Ingrid Beddoes a été prise à Nazaré, au Portugal, un endroit que je rêve de visiter. C’est à la fois fascinant et terrifiant d’imaginer que des gens puissent surfer des vagues aussi hautes… J’ai hâte de les voir à l’œuvre. »

Tristan Bézard, designer digital

De la mise en page de notre newsletter aux bannières de notre site web, Tristan, en tant que graphiste s’assure que JUNIQE est non seulement beau, mais continue aussi à se démarquer. Bien qu’il soit tombé sous le charme de la capitale allemande, il s’ennuie parfois (et on le comprend) de la vie à Paris. « Il ne m’arrive pas souvent d’avoir des conversations impromptues avec de parfaits inconnus à Berlin. En France, quand je vais à la boulangerie pour choisir mon pain, il y a toujours quelqu’un pour crier derrière moi : “Non, choisissez plutôt le pain de campagne, il est bien meilleur !”.»

Lorsqu’on lui a demandé ce qui le différencie des autres personnes, Tristan a dû réfléchir un instant avant de répondre : « mes TOC. » Il aime quand chaque chose est à sa place. Par exemple, il a rangé tous les livres de sa bibliothèque par couleur. Ses colocataires en profitent pour le taquiner. « Ils ne remettent pas les livres à leur place, mais comme on partage le salon, je ne peux pas leur en vouloir. Si c’était dans ma chambre en revanche… » Le concept du chaos à l’allemande représente donc avec humour ce que Tristan a bien du mal à supporter : une pointe de désordre.

Sabrina Schulnick, acheteuse d’art et brand manager

Elle sélectionne de nouveaux artistes et de nouvelles œuvres d'art, compose nos collections et organise des collaborations avec d'autres marques - Sabrina est un véritable pilier de l’entreprise. Visual Merchandiser de formation, elle a développé un œil pour le design, une qualité bien utile chez JUNIQE. Née et ayant grandi à Berlin, elle adore vivre ici, dans la capitale allemande. « J’ai une chance incroyable d’habiter dans une ville où il y a tant de musées, de galeries et d’évènements culturels. La vie à Berlin est parfaitement décrite par l’expression allemande “Zuckerbrot & Peitsche” (la carotte et le bâton) : d’un côté la vie est folle et amusante, et d’un autre elle est absolument accablante. »

Sabrina est une rêveuse. « J’aime passer du temps seule, au calme et en silence. J’aime particulièrement l’astrologie et lire les informations qui se cachent dans le mouvement des étoiles. Mon meilleur ami s’y intéresse encore plus que moi, et nous organisons régulièrement des sessions astro. » L’œuvre que Sabrina a choisie est « Spring » d’Amalia Restrepo, la première artiste que Sabrina a sélectionnée pour JUNIQE. « Pour moi, cette œuvre d’art représente l’introspection et l’émancipation. Je l’adore car la pleine conscience et l’introspection font partie intégrante de ma vie quotidienne. En plus, le printemps est ma saison préférée. »

Joël Ismail, chef d'équipe du service client international

Un jour rockstar flamboyant, le suivant dandy élégant, Joël, le chef d’équipe de notre service client international a le sens du contact, que ce soit au bureau avec ses collègues ou au téléphone avec les clients de JUNIQE. Comme vous l’aurez deviné, la musique est l’un de ses passe-temps favoris. Bien qu’on le retrouve souvent en train de gratter sa guitare acoustique, il a récemment commencé à faire ses premières expériences en musique électronique et avec des synthétiseurs. Avant de vivre à Berlin, il fabriquait des meubles en bois dans son pays natal, les Pays-Bas. C’est un talent qu’il a hérité de son père, qui sculptait de belles choses avec de simples morceaux de bois, un burin et une scie.

Le design choisi par Joël reflète son penchant pour les jolis minois. « J’adore les portraits, et beaucoup de mes tatouages sont des visages ou des silhouettes. Le travail de Sofia Bonati est magnifique et son style est unique. Son utilisation des couleurs pastel est à la fois intéressante et inhabituelle. Je suis l’heureux propriétaire des œuvres “Anastasia” et “Emilia”. Elles me surveillent de près lorsque je plonge dans le monde de la musique. »

Texte : Laura Veneklaas

Traduction : Caroline Lacaille 

 
×