11 photographes fantastiques et leurs photos 11 photographes fantastiques et leurs photos

Découvrez les œuvres préférées de l'équipe éditoriale JUNIQE

Découvrez les œuvres préférées de l'équipe éditoriale JUNIQE

Observer le sujet, patienter jusqu’au moment critique, appuyer sur le déclencheur, attendre encore que la photo se développe et, enfin, découvrir avec émerveillement le résultat. La photographie paraît simple au premier abord, mais pour capturer la lumière sur papier, cela demande du temps. Depuis le premier daguerréotype en 1839, la technique n’a cessé d’évoluer - ce qui se reflète dans notre portefeuille d’œuvres, par des artistes qui maîtrisent la lumière jusque dans ses moindres détails.

Curieux(se) de savoir quels photographes ont capturé l’attention de notre rédaction ? Nous vous présentons nos artistes préférés du moment :

Airpixels Media

Airpixels Media fait passer la photographie au niveau supérieur, à proprement parler. L'homme et la nature se rencontrent dans ses photos aériennes pleines de contrastes. A l'aide d'un drone, il prend des images à couper le souffle, qui mettent en perspective la grandeur des éléments, et montrent à quel point les humains sont minuscules.


ROBERTO H

ROBERTO H photographie également ses sujets d'un point de vue aérien, à l'aide d'un drone. Ses représentations fascinantes des foules et des environnements urbains semblent avoir été mises en scène et, dans une certaine mesure, le sont. De ses clichés, il devient clair que le lieu et l'espace ont une certaine fonction sociale. Une esthétique ordonnée, plaisante pour l'œil et pour le cerveau.

 

Tal Paz-Fridman

Le photographe israélien Tal Paz-Fridman est un artiste qui ne regarde pas la terre du haut des airs, mais qui se tient fermement les deux pieds sur terre tout en nous faisant voyager dans les nuages par son imagination. Il invite le spectateur à entrer dans des sphères conceptuelles, ouvertes à l'interprétation. Après tout, qu'est-ce qui fait d'un nuage un nuage ? Est-ce la forme, la lumière ou peut-être la destination ?


Pale Grain

Le suédois Mert Sahbaz, du studio de création Pale Grain, a réussi à nous captiver avec ses photos de nature nostalgiques et vintage. Ses images retravaillées de forêts vierges, de paysages nordiques et de textures naturelles rappellent le pictorialisme, une technique photographique largement utilisée au début du XXe siècle pour assimiler la photographie en tant que forme d'art à la peinture et à la gravure.

 

Kevin Russ

Ses clichés prouvent que le photographe originaire de l'Oregon est invariablement au bon endroit, au bon moment. Et si vous vous demandez comment, Kevin Russ mène la vie de rêve : armé de son iPhone, il parcourt le monde en voiture, vivant du pécule provenant de la vente de ses sculptures. Notre image préférée ? Sa photo « Blooming Desert », prise dans la forêt nationale de Tonto en Arizona, à une époque où le paysage habituellement aride était en pleine floraison.


Chris Abatzis

Chris Abatzis est un autre artiste qui aime dérouler sa pellicule au cours de ses voyages. De la mélancolie à l'optimisme, il transmet instinctivement dans ses œuvres très diverses l'atmosphère qui entoure les sujets qu'il immortalise. En plus de vastes paysages, il photographie des sujets féminins de manière documentaire, sans capturer leur visage, mettant ainsi l'accent sur la vulnérabilité du corps humain.

 

Svenja Trierscheid

S'il y a une chose qui vous frappe dans les portraits de Svenja Trierscheid, c'est que ses modèles semblent se sentir totalement à l'aise. Les femmes qu'elle photographie semblent la laisser entrer dans leur vie, leur univers personnel, ce qui crée des images intimes. Ses photographies de villes sont tout aussi intimes, dans laquelle elle capture des métropoles comme New York en contre-plongée - de telle manière qu'il semble qu'elle vous prend par la main, la première fois que vous sortez du métro.


Charlotte Curd

S'il y a une photographe qui a le don de faire briller sur le monde une lumière joyeuse, c'est Charlotte Curd. Ses plans mobiles et parfaitement chronométrées du monde animal évoquent un sentiment universel de liberté. Dans un style qui rappelle les pastels du Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, elle parvient à retranscrire la vie de tous les jours. La vie, comme dans un film.

 

Jens Ochlich

Vous n'avez pas besoin d'être un amateur de voitures pour apprécier les photos de Jens Ochlich. Le photographe allemand sait que la lumière californienne sur la laque parfois brillante, parfois mate des véhicules d'époque peut être soigneusement capturée avec son objectif, ce qui donne de belles photos de voitures de collection, qu'il rencontre dans son pays d'adoption.


Shot by Clint

Shot by Clint a le don absolu de transmettre l'Afrique légendaire de Toto. Ses gros plans botaniques offrent l'occasion de réfléchir sur les motifs et les textures exceptionnelles que la terre nous apporte. De ses photographies d'animaux émane aussi une certaine sérénité qui est tout à fait paradoxale pour les temps turbulents dans lesquels nous vivons. Un sentiment de mélancolie qui peut nous aider à réaliser que nous devons être prudents et respectueux de notre planète.


Tan Kadam

S'agit-il de photographie botanique ou d'illustrations ? La façon réaliste dont Tan Kadam représente les fleurs rappelle une représentation moderniste de lithographies de l'époque où la flore et la faune devaient encore être répertoriées à la plume. En isolant les fleurs de leur environnement, ses œuvres abstraites et cliniques se concentrent sur les éléments individuels de la beauté naturelle. La preuve que chaque fleur est une œuvre d'art en soi.

 

Texte : Laura Veneklaas

Traduction : Diane Mironesco

 
×